23 mai 2009

ROI-PARASOLEIL


Berlusconi se retrouve malgré tout, tout seul avec ses électeurs.
Il voit les ennuis judiciaires revenir encore et encore à lui, il a été désigné comme «corrupteur» par tribunal, mais il fait du grand cinéma, il se pose en victime et il proclame son innocence e que le parlement italien est inutile, en disant "L'etat c'est moi et tout est à moi", digne d'un Louis XIV d'opérette, avec ses liens entre la Mafia, l'Argent et l'Ambition (spécialité locale italienne).
Berlusconi n'est connu sous le nom de Roi-Soleil, mais sous le nom de ROI-PARASOLEIL: L'Italie était le pays du soleil, maintentant le soleil est couvert par Berlusconi, et il y a des pluies fines. En ce moment, en Italie, il fait un temps de merde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire