24 mai 2009

Il est propriétaire du pays



Mon ami Berlusconi, aime son prochain comme lui-même, surtout quand il s'agit de jeunes femmes et quand il est propriétaire du pays.
Berlusconi a traversé la crise sans que la gauche ne parvienne à devenir une alternative crédible, et l'Italien Néandertalien pense toujours à rêves de victoire dans le football.
Je peux assurer que l'on peut pas contrôler la puissance de M. Berlusconi en Italie:
il est propriétaire du pays.
Berlusconi triomphe malgré ses déclarations: il est propriétaire du pays.
Berlusconi à nouveau plongé dans une tempête politique, et il réclame des excuses publiques: il est propriétaire du pays.
Berlusconi n'est pas l'exception à la règle, il est de l'exception à la règle, la règle italienne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire