29 juin 2009

Italie: Plus simplement...Individualisme Méthodologique

Les Italiens votent Berlusconi parce que Berlusconi vote pour les italiens.
Les italiens rient toujours sous le soleil, enfoncés chaque jour un peu plus dans la merde.
Les Italiens ont encore confiance en Berlusconi parce que ils ne se sont pas en effet depuis toujours, beaucoup intéressés à ses affaires.
Pourquoi les italiens restent-ils si résignés?
Ils ne sont pas résignés, plus simplement, ils toujours pensent:
"Je m'en fous!".
A tel point que face à la désastreuse situation politique du pays, les italiens sont les moins dépressifs et les moins anxieux en Europe.
Ils subissent plusieurs graves défaites et sont de plus en plus portés à s'enflammer pour le soleil, le football, la Ferrari, Valentino Rossi, la 500, la Vespa.
Les Italiens sont-ils des cons? Je ne sais pas.
Les Italiens ont de raisons personnels de s'offusquer la logique sociale.
Ils ont une culture individualiste et ils vivent dans une logique auto-centrée.
La logique, pour eux, est une affaire privée et individuel.
Les Italiens sont pas nationalistes, ils ont, plus simplement, une philosophie méthodologiquement individualiste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire