3 avr. 2010

L'autre bout du monde: Un banc pour se reposer


L'autre bout du monde. Mais en sommes-nous bien sûr? Nous sommes ici, rencontrant toujours les mêmes personnes, dans l'illusion que nous sommes allés plus loin que l'existence. Nous sommes ici, pour quelques jours encore. Il n'est pas un rêve, mais qu'importe. Nous sommes arrivés fatigués à notre banc pour nous reposer le soir, à l'autre bout du monde. Nous serons toujours ensemble, à l'autre bout du monde. L'illusion qu'un paradis terrestre doit exister loin d'ici. (Andrea Battantier, "Un banc pour se reposer", 2010)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire